Au revoir ma Kewee adorée

Petit texte que je dédie à ma Kewee adorée, disparue le 21 juin 2016. Et depuis ce jour maudit, mon soleil s’est éteint. Elle est née le jour de l’été et elle s’est endormie à jamais à la même date, 13 ans après.

amour-de-kewee

Kewee | 2003 – 2016
« Tu n’es plus là où tu étais mais tu es partout là où je suis » Victor Hugo

Ce que tu représentais pour moi

amour-de-keweeOh ma belle, ma Kewee adorée,
Cela fait maintenant 10 jours que tu nous as quittés
Tu fais place à un immense vide
Une douleur terrible
Tu étais si présente, tu avais tant de personnalité,
Tu venais quand tu le voulais
C’était toi qui décidais
Tout le monde te voyait méchante
Alors que tu étais remplie de tendresse
Mais il est vrai que tu n’aimais que nous

On adorait te prendre dans nos bras,
Même si souvent ça te gavait
Tu témoignais de ta reconnaissance par un ronron
Des moments très forts
Tu venais faire des papattes sur mon ventreamour-de-kewee
Tu pleurais la nuit pour que je t’ouvre
Tu ronronnais en te collant contre nous
Tu venais me réveiller en miaulant et en te frottant
Tu étais si adorable
Ton regard en disait long sur tout l’amour que tu nous portais
Je pensais tout le temps à toi
Quand je m’absentais, j’avais tellement hâte de te retrouver
Tu étais mon amie si précieuse, la meilleure

Aujourd’hui je te pleure
Tu n’es plus là
Mais tu es encore si présente en moi
J’ai même voulu te rejoindre
Tant ma douleur et mon chagrin sont immenses
Je n’imagine pas retrouver le sourire ou ma joie de vivre
Que j’avais quand je t’avais auprès de moiamour-de-kewee
Tu nous auras apporté tant de joies durant ces 13 années magnifiques
Ô mon chat, mon amie
J’espère que là d’où tu es, tu continues de veiller sur nous
Tu n’aimais pas quand on était triste
Quand on se câlinait, tu venais toi aussi te joindre à nous
Petit trio de folie !

Je n’oublie pas non plus la façon dont tu avais de coller Erwan tous les matins
Monter sur ses épaules, grignoter son cake
Essayer de sortir, même si on te laissait y aller depuis quelques temps
Car tu revenais toujours, après ton petit tour non loin de nous
Je me rappelle encore ton retour une fois en miaulant
Car tu m’avais entendue t’appeler et tu étais si heureuse de me revoir
Tu rentrais et tu t’allongeais telle une princesse
Dans ta position préférée, toujours fière et majestueuseamour-de-kewee
Tu avais tant de grâce, tu savais faire preuve d’intelligence
Il ne te manquait que la parole

Nous avons tant de souvenirs avec toi
Toutes ces années où tu as partagé nos vies
Jamais je ne t’oublierai, ma Kewee adorée
Repose en paix, un repos mérité
A jamais ma belle
Je t’aime
Et surtout merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *