Ma nouvelle organisation autour des repas

Quand on parle organisation, il y a un thème qui revient bien souvent, puisqu’il représente une part importante de notre temps, c’est l’alimentation. En partant de la préparation de la liste de courses, jusqu’à l’achat pour terminer sur la planification des repas, cela peut nous prendre un temps considérable, qu’on aimerait tout simplement consacrer à autre chose. Dans cet article, je vous fais part de ma nouvelle organisation autour des repas.

organisation-autour-des-repas

1/ La planification des repas et la liste de courses

Planifier ses repas pour vous aider à vous organiser …

Dans un article précédent, je vous ai parlé de ma liste de courses (à télécharger ici). Cette liste est essentielle pour ne rien oublier, mais aussi pour veiller au respect de son budget. Établir une liste des repas à l’avance permet également de moins stresser à l’idée de se dire chaque soir, en ouvrant le réfrigérateur : « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » Et finir par commander une pizza, non seulement pas top niveau santé mais encore moins niveau budget. Vous pouvez également consulter quelques sites de planification de menus tels que Menu Hebdo ou Pixorepas ; ces sites peuvent vous donner quelques idées. J’utilise également le site très pratique  Le bruit du frigo qui permet de cuisiner les restes.

et pourquoi je n’y arrive pas !

Personnellement, je ne vous cache pas que je n’arrive toujours pas à planifier une semaine de repas et m’y tenir. J’ai alors retenu cette solution, que j’avais déjà évoquée il y a quelques mois : je note 30 idées de repas qui me plaisent, ainsi qu’à mon conjoint ; il s’agit de plats faciles, économiques et qui ne demandent pas trop d’ingrédients. Cette liste se compose d’entrées, de plats, d’accompagnements et de desserts. Une autre astuce consiste à prévoir des recettes simples à partir des ingrédients du placard, des produits de base que l’on a tous dans nos armoires.

(Re)trouver le plaisir de cuisiner

Par ailleurs, j’aime toujours autant l’idée d’ouvrir mon réfrigérateur et de trouver de nouvelles idées de recettes simples. Pour gagner du temps, je réfléchis à cela quelques heures avant le repas, afin de déterminer à l’avance le temps qu’il me faudra pour cuisiner. Réfléchir à des recettes me permet de prendre plaisir à cuisiner, ce que je ne ressens pas forcément en suivant une liste préétablie. En revanche, j’essaie au maximum de cuisiner pour deux repas au minimum, afin de gagner du temps par la suite.

 

2/ Les économies réalisées et le gain de temps avec ma nouvelle organisation

Pourquoi ce choix ?

Avec le développement de mon entreprise, je dispose de nettement moins de temps pour faire mes courses. Il y a aussi le fait que je souhaite aller moins souvent en supermarché classique, risque de tentation et avec également la prise de conscience de mon ras le bol de consommer des produits industriels, qui contiennent trop de produits néfastes pour la santé. Enfin, dans toujours l’optique de mon quotidien moins cher et ma quête du minimalisme et du zéro déchets, je souhaite diminuer le nombre de mes visites en magasin alimentaire pour pouvoir m’offrir plus d’achats chez les producteurs locaux, pour les produits frais, les fruits et les légumes, les légumineuses et les céréales.

La liste des produits utiles au quotidien

Si vous souhaitez avoir un aperçu de cette liste, dites-le moi, et je la publierai. Je l’ai établie en fonction des produits utilisés le plus souvent au quotidien, et selon les goûts de mon mari. Il s’agit de produits basiques, économiques, sous forme de conserves, ou de bocaux. Je vais aussi procéder ainsi pour les surgelés et établir une liste des produits basiques qui peuvent se congeler sans problème tels que le beurre, les pâtes brisées ou feuilletées, les oeufs etc. Je vous invite à relire cet article : quels aliments peut-on congeler ?

L’épicerie en vrac

De plus, j’attendais avec impatience l’arrivée d’une épicerie en vrac près de chez moi, pour acheter seulement la quantité de produits sont j’ai vraiment besoin au quotidien. Après avoir découvert le concept day by day, je me suis dit que cela serait super dans ma ville. Mon souhait est exaucé, il me faudra patienter quelques mois, mais le projet de Ty Vrac va voir le jour, avec en plus des ateliers autour des produits naturels, sains et à petit budget. Je vous en reparlerai en temps utile, mais cela va changer la donne ! Et en plus, Pauline, la future créatrice de ce lieu génial, est vraiment passionnée par ce qu’elle fait, ce qui va fortement contribuer à la réussite de ce joli projet dans l’ère du temps.

3/ Mon organisation sur un mois

J’achète mes produits habituels en une seule fois

Dans cet article, organiser ses courses alimentaires, j’avais parlé de mes différents achats sur un mois. J’ai souhaité aller encore plus loin en effectuant tous mes achats d’épicerie à l’avance, pour des produits que j’utilise au quotidien. J’ai investi dans une armoire qui est spécialement dédiée à ces indispensables, ainsi qu’au classique « mon placard spécial fin de mois difficile », dont je vous parlerai dans un prochain article. 

Comment je procède

  • J’ai établi une liste des produits d’épicerie que j’utilise au quotidien : sucre, farine, café, huile etc, mais aussi d’hygiène : papier toilette, lessive, vinaigre blanc. Pendant un mois, j’ai noté la date d’ouverture du produit et lorsque je le termine.

  • À partir de cette liste, j’ai pu déterminer combien de temps vont durer ces produits et la quantité à acheter lors de ma visite mensuelle au supermarché.

  • Cela m’a également permis d’ajuster mon budget alimentation et de voir comment je peux encore économiser davantage.

Relever les promotions qui sont vraiment valables

Par exemple, pour le papier toilette, il y avait ce mois-ci une promotion sur un lot. Même si faire du stock ne m’intéresse pas forcément, je sais que ce n’est parce que j’ai plus de rouleaux que je vais en consommer davantage ! En revanche, je sais que j’ai économisé quelques euros en achetant ces paquets d’avance. Je procède de la même façon pour le café ou la lessive, et dès que je vois une promotion intéressante, je vais stocker car je connais d’avance ma consommation habituelle. Vous saisissez l’idée ?

Et vous, quelle est votre organisation autour de l’alimentation ?

Voilà pour ma nouvelle organisation autour de l’alimentation et des produits du quotidien. En procédant de la sorte, je pense avoir non seulement réalisé des économies, qui vont me permettre d’acheter davantage des produits locaux ; j’ai également gagné du temps, puisque je sais que je ne vais plus devoir aller me déplacer pour un paquet de café ou une plaquette de beurre. Sympa, non ?

4 réponses sur “Ma nouvelle organisation autour des repas”

  1. Article trés intéressant, où j’apprends notamment ton fonctionnemeny en ce qui concerne e placard d’épicerie ou encore le placard pour fin de mois. Je ne sais vraiment pas si j’arriverais à mettre cela en place.
    Par contre, concernant mes menus, je les fais le week-end pour la semaine à venir et… on s’y tient ! Le soir, plus besoin de se creuser la tête pour savoir quoi cuisiner, si le plat n’est pas déjà fait ! Car lors de mes week-end pluvieux, le mercredi matin (journée désormais consacrée aux enfants, merci le 80%) ou les jours où je termine plus tôt le travail, je cuisine à l’avance.
    Et tout comme toi je souhaite davantage consommer local et réduire mes déchets !

    1. Merci Hélène pour ton retour et tes astuces !
      Le placard de fin de mois a un côté rassurant, crois-moi.
      Et j’avais peur qu’il me force à consommer davantage, en souhaitant qu’il soit correctement rempli mais en fait, non. J’en reparle prochainement 🙂

  2. prendre le temps d’avoir des réserves » fraîches »  » surgelées.
    il y a toujours des produits en promotion le prix est souvent 1/2.
    carottes, poireaux, cèleris, courge buternet etc…j’achète!
    je les lave et les débite en petits morceaux…dans un sachet congelé. repas improvisé…il suffit de sortir juste ce que l’on va consommer avec une ou deux pommes de terre fraîchement épluchées…10 minutes de cuisson et de savoureux légumes frais chaud . …et servir le bouillon dans un petit bol….c’est joli…
    je demande aussi des talons de bon jambon de charcutier 1/3 du prix ! découper soi même les dés avant de congeler…
    poisson entier et congelé en portions ou encore mieux en filets…
    la congélation par soi même est un élément important dans ma gestion d’économie.
    seules les crudités demandent une vigilance pour éviter les pertes.je privilégie les salades croquantes lavées et conservées dans un torchon au frigo, les radis en boites hermétiques…
    il suffit d’émincer ces crudités sur des légumes chauds + filet d’huile d’olive…
    on peut se servir dans une grande assiette unique…plat complet.
    plus besoin de se lever…on bavarde en famille
    en vrac…j’ai eu envie de partager mon plaisir de cuisiner simple et avec un grand souci d’économie et d’équilibre alimentaire.

    1. Merci Monique pour toutes ces bonnes astuces. Je suis aussi une adepte de la congélation. C’est pratique et on a toujours de quoi faire sous la main. Et en effet, c’est source d’économies. A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *