Si vous me suivez régulièrement, vous savez que je ne suis pas une adepte du stock alimentaire, et ce de manière générale. Cependant, avoir quelques produits basiques en stock me permet de pouvoir faire face à des mois un peu plus compliqués financièrement. Alors, comment se constituer une réserve mois difficile ?

reserve-mois-difficile

En quoi consiste une réserve mois difficile ?

L’an passé, mon mari et mois avons décidé d’investir dans une armoire magique. S’il est vrai qu’elle ne paie pas de mine, elle nous permet de voir venir et de ne pas devoir nous déplacer uniquement pour un paquet de café ou de pâtes (pour les chats, il faudra encore repasser).

En effet, nous avons tous un moment plus difficile dans l’année, et où le budget se trouve justement impacté.

L’idée est donc de se constituer une réserve de produits d’hygiènes et alimentaires, afin de réduire son budget courses ce mois-là.

J’ai ainsi préparé un document à glisser dans le classeur maison, à la rubrique « alimentation ».

Ce placard permet de disposer de produits basiques pour un mois tels que :

  • féculents : riz, pâtes, purée, semoule
  • épicerie sucrée : sucre poudre, morceaux, chocolat
  • pour le petit déjeuner : jus d’orange, café, filtres (compostables), confiture
  • légumes en conserve : petits pois, flageolets, haricots
  • divers : raviolis, cassoulet, thon, sauce tomate (quand on a peu de temps)
  • indispensables : moutarde, farine, lait, huile
  • produits d’hygiène : papier toilette, cotons tiges, essuie-tout (bientôt supprimés de notre quotidien), bicarbonate, vinaigre blanc, liquide vaisselle, dentifrice, lessive (d’autres alternatives sont envisagées)

Vous l’aurez compris, il s’agit d’aliments non périssables, que l’on peut conserver hors du réfrigérateur. Il s’agit de produits à DLUO (Date Limite de Consommation Optimale : on ne court pas de risque à les consommer une fois la date dépassée).

J’attends également impatiemment l’ouverture d’une épicerie vrac près de chez moi pour limiter en plus mes déchets (promis, je vous en reparle très vite).

Télécharger la fiche

Comment je procède ?

Sur mon carnet, j’ai noté le temps que dure chaque produit indispensable au quotidien : papier toilette, café, sucre,farine, pâtes etc.

Cela me permet ensuite de déterminer la quantité de produits dont j’ai besoin pour un mois. Dès que le salaire ou mes revenus d’activité tombent, je fais le plein de ces produits. Je suis ainsi sûre de ne pas dépenser plus que prévu.

L’impact sur mon budget

Depuis le début de l’année, je me suis fixée un budget alimentaire de 10€ par jour, hors alimentation pour les animaux. Grâce à ce système, j’arrive non seulement à le respecter, je suis même en-dessous au final. Pour cela, je fais le point sur mes dépenses à la fin de chaque semaine en les classant en 3 catégories : courses / chats / autres. Je sais ainsi de quel budget j’ai besoin chaque mois pour faire face à mes dépenses courantes et je suis sûre de ne pas être hors budget.

Des tickets restaurants pour faire mes courses

Pour le moment, je dispose en plus de tickets restaurants pour quelques petits extras, cela limite mes dépenses, c’est idéal. Le supermarché près de chez moi en accepte deux par passage, j’ai de la chance car ils sont devenus de plus en plus restrictifs. Parlez-en à votre employeur, il a de réels avantages sociaux; de plus, vous pouvez les remettre à une association caritative et ainsi bénéficier d’un avantage fiscal.

 

Voilà pour mes dernières astuces concernant mon quotidien moins cher. Et vous, avez-vous défini un budget alimentaire par jour, par semaine ou par mois ?

Constituer une réserve mois difficile
Étiqueté avec :        

4 petits mots sur “Constituer une réserve mois difficile

  • 2 avril 2017 à 9 h 31 min
    Permalien

    Bonjour ! je découvre ton blog grâce à une vidéo sur Youtube, merci pour toutes ces idées que tu partages…
    Je m’abonne et je poursuis mes découvertes…
    Bises, bon dimanche.

    Répondre
    • 2 avril 2017 à 14 h 10 min
      Permalien

      Bonjour et merci pour ce commentaire bien sympa !!!
      Au plaisir de te relire, à bientôt

      Répondre
  • 2 mai 2017 à 8 h 25 min
    Permalien

    Tes idées sont intéressantes et le mieux est de se fixer un budget quotidien et de le respecter si possible. On pourrait fixer des budgets quotidien aussi pour le carburant qui coûte de plus ne plus cher.

    Répondre
    • 10 mai 2017 à 22 h 29 min
      Permalien

      Merci pour ton retour. En effet, le budget transport représente une part de plus en plus importante pour les ménages …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *