Vie quotidienne

Chômage : comment garder le moral ?

Il n’est pas rare d’avoir autour de vous quelqu’un qui ne travaille plus, ou peut-être l’êtes-vous vous-même. Comment gérer l’entre 2 jobs ou savoir tirer partie de cette période creuse, qui peut au final, vous ouvrir les yeux sur de nouveaux projets professionnels. Voici quelques conseils pour garder le moral quand on est au chômage.

 

Ne pas s’isoler quand on est au chômage

Un sentiment d’inutilité

On ressent un malaise quand le chômage s’installe, d’autant plus quand on est habitué à travailler depuis des années. Sentiment de dévalorisation, perte de confiance en soi, baisse des liens sociaux …

Plus le temps passe, plus on envoie des CV par dizaines qui restent sans nouvelles ou reçoivent des réponses négatives, sans convocation à un entretien. On perd vite confiance en ses compétences, on se dit que toutes ces années derrière soi au final, ne valent pas grand chose. C’est une spirale négative qu’il faut éviter à tout prix.

 

Utiliser les services proposés par Pôle Emploi

Le suivi par un conseiller Pôle Emploi est effectué régulièrement. S’il ne vous contacte pas dans un délai de 3 mois, vous pouvez demander à prendre rendez-vous afin de le rencontrer et faire le point. Sur le nouvel espace, vous avez normalement l’adresse e-mail de votre conseiller. Sinon, vous pouvez également joindre le 3949.

Il existe différents ateliers pour organiser sa recherche d’emploi :

  • Faire le point sur ma recherche d’emploi
  • Organiser votre recherche d’emploi
  • Outiller votre candidature
  • Valoriser son image professionnelle

Vous serez ainsi conseillé(e) sur votre CV et/ou lettres de motivation afin de vous démarquer. Vous pouvez aussi demander à effectuer un bilan de compétences, notamment si vous envisagez une reconversion.

Contacter la Mission Locale si vous avez moins de 26 ans

Les missions locales accompagnent les jeunes de 16 à 25 ans dans leur insertion sociale et professionnelle. Un conseiller vous accompagne tout au long de votre projet. Il est là pour accueillir, informer et conseiller les jeunes sortis du système scolaire et qui ont besoin d’une aide dans leur recherche de formation ou d’emploi tout en l’accompagnant sur le logement, la santé, le budget afin de sécuriser son parcours.

Si vous êtes éligible, vous pouvez peut-être bénéficier de la Garantie Jeunes, sous certaines conditions. N’hésitez pas à vous renseignez à la Mission Locale la plus proche de chez vous.

J’y ai travaillé près de 2 ans et l’accompagnement personnalisé vous aide à accéder à une formation et/ou un emploi tout en levant des freins à l’emploi tel que l’obtention du permis de conduire par exemple mais également d’autres services tout aussi indispensables.

 

Une période pour développer ses compétences ou envisager un projet professionnel

Profiter de cette période de chômage pour se former

On a enfin du temps pour se former et développer des compétences, apprendre un nouveau métier. Pour cela, des aides existent et la plupart du temps, il y a une prise en charge à 100%.

Avec l’apparition des Mooc, on peut se former en ligne, tout en rencontrant d’autres personnes. J’ai consacré un article à ce sujet : je me forme avec un mooc.

Rester connecté(e)

Le web fait maintenant partie intégrante de la recherche d’emploi. La création d’un compte sur Linkedin ouvre les portes sur de nouvelles opportunités.

Le CV en ligne sur Doyoubuzz est aujourd’hui une bonne manière de se démarquer et d’attirer l’œil des recruteurs, à la recherche de futurs collaborateurs. De plus, cela montre que vous êtes à l’aise avec les nouvelles technologies, un atout non négligeable aujourd’hui !

Et pourquoi pas créer un blog dédié à votre recherche d’emploi ? Cela permet de se familiariser avec la création d’un site, le référencement, mais est également riche en découvertes, et rencontres.

 

Créer son entreprise

On ne veut pas de vous ? Vous avez des compétences dans un domaine et vous souhaitez trouver un emploi à votre image ? Créez votre entreprise !

Il y a plusieurs accompagnements proposés. L’idéal est de faire le tour du site Bpi France création, qui fourmille d’informations et qui permet de faire le point sur votre idée. Le site détaille toutes les démarches à effectuer avant de vous immatriculer. Un élément indispensable : réaliser une étude de marché, notamment si vous pensez solliciter des aides à la création.

Et en attendant la reprise d’un emploi ou d’une formation

Publicité

Conserver un emploi du temps

Le risque quand on est chez soi est qu’on n’a plus un planning établi avec des horaires précis. On peut donc très vite avoir un rythme décalé et ne plus sortir, bref, on s’isole.

Il faut donc se lever et se coucher à heures fixes, organiser ses journées, faire des pauses. Ainsi, quand un nouvel emploi se présentera, vous n’aurez aucun mal à reprendre un rythme classique de travail.

 

Se faire plaisir !

Et pourquoi ne pas vous mettre à un loisir auquel vous songez depuis des années mais que vous aviez laissé de côté par manque de temps ? Théâtre, dessin, sport … ce temps, vous ne l’aurez peut-être pas de si tôt, alors laissez-vous aller et prenez enfin du temps pour vous. Chouchoutez-vous et prenez soin de vous, c’est indispensable pour garder une bonne estime de soi.

 

Et vous, avez-vous déjà été confronté(e) au chômage ? Si oui, qu’avez-vous mis en pratique pendant cette période d’entre 2 jobs ?

 

Article mis en ligne en juin 2015 et mis à jour en juin 2020

close

Inscrivez-vous au défi et recevez un e-mail pendant 7 jours pour dépenser moins au quotidien ! Vous recevrez un e-mail quotidien pour vous aider à réduire vos dépenses.

En cochant cette case, j'accepte de recevoir les actualités et les offres du blog Organiser son quotidien. Chaque lundi, recevez la newsletter de la semaine. Je note que je peux me désabonner à tout moment. Je confirme m'abonner à la liste :

Je garde vos données privées. Lire la politique de confidentialité.

Abonnez-vous et accédez à plus de 20 fiches pratiques pour organiser votre quotidien.

En cochant cette case, j'accepte de recevoir les actualités et les offres du blog Organiser son quotidien. Chaque lundi, recevez la newsletter de la semaine. Je note que je peux me désabonner à tout moment. Je confirme m'abonner à la liste :

Je garde vos données privées. Lire la politique de confidentialité.

Estelle, quadra bretonne. J'aide les femmes actives à mieux s'organiser pour un quotidien plus zen. Conseillère en économie sociale et familiale de formation, je partage mes coups de cœurs, mes astuces, mes conseils sur la vie quotidienne.

2 commentaires

  • Helene

    En pleine période de chômage, depuis septembre. Je souhaitais profiter de ce temps pour faire un point sur ce que je voulais faire par la suite. J’en ai parlé à mon conseiller pôle emploi qui m’a orienté vers un Activ’Projet, prestation gratuite proposé par un prestataire de Pôle emploi. Après ces deux mois d’accompagnement, je souhaitais continuer à creuser, j’ai donc entamé un bilan professionnel, collaboratif. Il fut d’une richesse incroyable autant professionnellement (je sais aujourd’hui le projet qui m’animera) que personnellement (il était temps et nécessaire pour moi de faire une introspection). Et je prends du temps pour moi, sans culpabiliser, je suis des webinaires, me suis inscrite à des formations. Bref, je mets ce temps à profit !

    • Estelle

      Merci Hélène pour ton témoignage. Il est important de réfléchir à son projet professionnel durant cette période sans emploi. Les ateliers et les accompagnements proposés peuvent apporter des réponses et toujours de nouvelles compétences. L’idée est de savoir comment les mettre en avant et à profit pour trouver un nouvel emploi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.