Si certains aliments doivent être jetés une fois la date de consommation dépassée, certains produits périmés restent encore mangeables. Voici quelques conseils pour conserver des aliments périmés encore mangeables.

Petit rappel : DLC et DDM

Premièrement, il faut distinguer date limite de consommation (DLC) des produits frais de la date de durabilité Minimale (DDM anciennement DLUO).

 

La DLC : à consommer jusqu’au …

Cela concernant les produits frais, ils sont consommables jusqu’au jour indiqué sur la boîte. Certains produits ne présentent cependant pas de risques, comme les yaourts, mais cela est à éviter chez les enfants et les personnes sensibles

 

La DDM (ex DLUO) : à consommer de préférence avant le …

Cela concernent les produits d’épicerie salée et sucrée. Si vous les consommez après cette date, ils ne présentent aucun risque pour la santé.

 

Prenez quelques précautions

Attention ! Si les boîtes sont cabossées ou abîmées, si l’aliment a une odeur ou une texture suspecte, jetez-les, les aliments peuvent avoir été oxydés. Il ne faut pas non plus prendre de risque pour la santé. C’est notamment le cas du poisson, des oeufs et de la viande, ou encore les plats préparés. De la même façon, les produits achetés à la coupe doivent être consommés dans un délai de 3/4 jours. Soyez également vigilant concernant les personnes fragiles et à risque : enfants, femmes enceintes, personnes âgées ou souffrant d’une maladie.

Pour une conservation optimale, placez vos aliments dans des boîtes hermétiques, à l’abri de l’humidité et de la lumière. Il faut bien entendu rester très vigilant avec la sécurité alimentaire.

Les aliments frais

Les yaourts et le lait UHT (qui a été stérilisé) courent peu de risques à être consommés une fois la date de péremption dépassée, jusqu’à 2 mois.

Les jambons et les saucissons peuvent également être consommés jusqu’à deux semaines après la fin de la DLC. Je fais ici référence à la charcuterie en libre-service, dont les procédés de conservation permettent cela.

Les fruits et légumes trop mûrs ou moisis peuvent servir être cuits et réservés pour un gâteau par exemple, en ayant pris soin d’ôter la partie trop abîmée.

Enfin, le fromage peut être consommé jusqu’à deux semaines après la fin de la DLC. Mais en fait, sachez que plus un fromage est moisi, meilleur il est !  Après, cela reste une affaire de goût. Attention toutefois au fromage au lait cru, qui ne doit absolument pas être consommé s’il est périmé.

Les aliments secs et les surgelés

Les légumes secs, les pâtes et le riz se conservent pendant plusieurs années. Attention toutefois au riz brun qui a une durée de conservation plus limitée, de l’huile ayant été ajoutée.

Les conserves, à condition que le contenant ne soit ni cabossé, ni gondolé peuvent être conservées pendant également plusieurs années.

Les surgelés se conservent durant plusieurs années également, sauf la viande qui a une durée limitée à neuf mois. N’hésitez pas à consulter mon autre article : quels aliments peut-on congeler ?

Le miel, le sucre et les épices

Bonne nouvelle ! Le miel, le sucre et les épices ne périment jamais ! Seuls le goût et les saveurs pourront êtes légèrement différents. Mais ne les jetez-plus ! Des épices un peu datées peuvent être utilisées pour un bon ragoût de légumes par exemple.

Crédit photo : je n’ai pas retrouvé la source de cette photo, aussi,

si vous passez par là, laissez-moi un message afin que j’y mette votre lien

 

Pour aller plus loin

Le blog café sans sucre : alimentation, des sites incontournables
60 millions de consommateurs : peut-on consommer des produits périmés ?
Comment économiser : les 18 aliments qu’on peut manger même périmés

 

Voilà, j’espère que vous y voyez maintenant plus clair concernant les aliments périmés qui restent mangeables une fois la date limité dépassée. Alors, consommez-vous ces aliments ou les jetez-vous ? Venez échanger dans les commentaires.

 

2 réponses pour “Des aliments périmés encore mangeables”

  • Jeter c’est jouer le jeu des multinationales qui avancent parfois les dates de péremption d’un mois.
    Un yaourt peut être mangé plus de 3 semaines après la date, tests faits par moi-même et surtout par des labos indépendants.
    Il serait temps d’arrêter cette surenchère pour la plupart des produits.
    Produit non entamé, non gonflé est encore consommable.
    Que dire des produits secs, alors là c’est une grosse arnaque.
    Par contre la viande ok on peut se permettre d’être plus méfiant…
    Une seule alternative pour ceux qui ont « peur », achetez uniquement ce dont vous avez besoin, cela vous évitera de jeter.
    Enfant j’ai appris à ne pas gaspiller, question d’éducation !

    • Merci Floriane, je rejoins tout à fait ton point de vue ! Il m’arrive souvent de consommer des produits dont la DLC est dépassée de quelques jours. Idem pour les oeufs, je les plonge dans un grand verre d’eau salée et s’ils restent au fond, c’est bon (je les cuis évidemment). Tant que la consistance et l’odeur ne sont pas bizarres, je consomme les produits dits périmés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *