Les coulisses du blog

Je débute un rééquilibrage alimentaire

Je l’ai quelquefois abordé sur le blog ou sur ma chaîne YouTube, en un an, j’ai pris près de 10 kilos. Outre le fait que je sens mon corps lourd, j’ai beaucoup de mal avec mon image. Je ne rentre plus dans certains vêtements, j’ai ainsi du racheter 2 ou 3 pantalons. Je vous fais part des changements que je vais entreprendre d’ici les prochains mois, par la reprise du sport et un rééquilibrage alimentaire.

 

L’origine de ma prise de poids

Un test sanguin il y a un an

Depuis quelques semaines, je ressentais une grande fatigue ainsi j’avais des infections à répétition : aphtes, angines, rhumes … l’hiver approchant, je trouvais cela assez normal jusqu’au jour où mon corps a dit stop. Une collègue m’a alors recommandé de faire une prise de sang, je n’en avais pas faite depuis 15 ans. Et là, le verdict est tombé : hypothyroïdie, taux de cholestérol élevé, déficit de vitamines D … bref, c’était pas top top.

Pour confirmer le verdict, j’ai fait une échographie de mon cou afin de savoir si j’avais des nodules. Ouf, rien de ce côté-là. J’ai débuté un traitement de Levothyrox.  Le taux de cholestérol devait être analysé par prise de sang un mois après un début de régime adapté.

Les effets secondaires du traitement

Après avoir accusé le coup, je m’étais intéressée de près au scandale lié au Levothyrox, avant de savoir si je devais le prendre, je me suis assez rapidement sentie mieux. Le souci, j’avais des effets secondaires : crampes, tachycardie, visage bouffi … quelques semaines après, le médecin m’a prescrit un médicament pour le coeur, des statines pour lutter contre le cholestérol, pour flavonoïdes pour ma mauvaise circulation … j’ai fait une interaction médicamenteuse et j’ai décidé de tout arrêter. C’était l’été, le soleil était là, je dormais suffisamment. Je me suis donc vite sentie mieux.

Aujourd’hui, j’ai arrêté tout traitement chimique

Je prends des alicaments et compléments alimentaires, j’écoute mon corps, je me repose si besoin. Et ça va mieux ! Je n’ai plus le visage bouffi mais je n’ai pas perdu de poids, bien au contraire.

Mais je suis consciente que je devrais peut-être reprendre ce traitement chimique, j’essaie juste de reculer ce moment au maximum.

Comment je change mes habitudes

La reprise en douceur du sport

Là, c’est difficile, n’ayant jamais été sportive. A l’école, en raison de problèmes de santé, j’étais dispensée de sport. Plus tard, j’ai appris à nager, j’allais à la piscine deux à trois fois par semaine. Puis, nous avons déménagé, j’ai tout arrêté à part la marche et pris du poids, que j’ai finalement reperdu, grâce au stress !

Aujourd’hui, je sais que j’aime et que je peux pratiquer deux sports sans souci : la marche et la natation. Je vais donc essayer de marcher tous les jours, lors de ma pause. Je vais également essayer d’aller deux fois par semaine à la piscine.

Le changement d’alimentation : un rééquilibrage alimentaire

Alors là, c’est vraiment le plus difficile pour une bonne vivante comme moi ! Autant avant je ne prenais pas trop de poids, autant depuis un an c’est catastrophique ! Mais je suis vraiment motivée à changer, ne souhaitant pas prendre davantage de poids et bien évidemment préserver ma santé.

Je lis énormément de blogs traitant du sujet. Je surfe également sur Pinterest pour trouver des idées de recettes. J’ai également investi dans un blender muni d’un verre pour envoyer mes boissons au travail. Je vais également prendre rendez-vous avec un nutritionniste pour démarrer sur de bonnes bases. Une prise de poids peut également s’expliquer par l’hérédité mais également par les émotions. Par la suite, je souhaite également voir un naturopathe.

Je me donne plusieurs mois pour retrouver un poids correct et que mon IMC repasse sous 25 car je suis aujourd’hui en surpoids. Si vous souhaitez connaître votre IMC, voici le calcul à faire :

IMC = votre poids / votre taille en m x votre taille en m

Voici le lien vers un site pour le calculer automatiquement : https://www.imc.fr

Mes idées de recettes

Je partagerai régulièrement les recettes que je vais tester. Pour le moment, j’ai préparé deux smoothies :

  • un smoothie aux fruits (1/2 pomme bio – 1 orange – 1 verre d’eau – quelques graines de tournesol ce matin)
  • un smoothie detox (1/2 pomme bio – 1 carotte – 1/2 citron – 2 cuillères à soupe de fromage blanc)

Si cela vous intéresse d’échanger à ce sujet et si vous aussi vous souhaitez relever ce défi, n’hésitez pas à me contacter, à plusieurs on se motive plus facilement !

Estelle, bretonne de 40 ans. Conseillère en économie sociale et familiale de formation, je partage mes coups de coeurs, mes astuces, mes conseils sur la vie quotidienne.

8 commentaires

  • Fabienne

    Je te suis car moi aussi pris des kilos depuis un an, je faisais pas mal de marche et j’ai arrêté, plus d’envie, pas trop le moral et je voudrais m’y remettre comme toi, aller nager pas trop mon truc , je nage pas trop trop bien

    • Estelle

      Bonjour Fabienne, merci pour ton retour. Il faut en effet définir les sports qui te correspondent. Peut-être aimes-tu aller courir ? Il y a aussi la marche nordique, j’ai investi dans des bâtons, je vais tester prochainement. J’avais également aimé la marche aquatique, vivant non loin de la mer. J’en reparlerai sur le blog. A bientôt et courage également

  • Anne-Sophie

    Bonjour Estelle, j’ai pris moi pas mal de kilos ces dernières années, je ne faisais plus attention, je grignotais, j’étais stressée.
    Je change aujourd’hui d’activité, une activité qui me permet de pouvoir m’occuper de moi et qui ne générera pas autant de stress… Donc cet après midi je me suis lancée le même défi que toi…
    Je veux bien échanger avec toi. J’adore les smoothies et pourrai partager mes recettes. Je mets du lait végétal pour plus de consistance. Une brique me fait 5 jours donc n’est pas si cher.
    Je t’ai suivi pendant un moment, jusqu’à ne plus avoir le temps de flâner sur les réseaux sociaux.
    A très vite,
    Anne Sophie

    • Estelle

      Bonjour Anne-Sophie. Ah oui je veux bien échanger sur les recettes de smoothie car ils peuvent être trop sucrés si on ne fait pas attention. Mais peut-être envisager un groupe sur Facebook ? J’ai remarqué qu’on tient mieux ses objectifs en se motivant ensemble.

  • Audrey

    Coucou Estelle,
    Moi aussi depuis quelques années j’ai des soucis de poids (thème que je compte aborder un jour sur mon blog aussi) alors qu’avant je ne bougeais quasi pas d’un iota ! Je pense qu’il y a indéniablement l’effet « âge » qui joue là dedans en plus du reste bien évidemment.
    Le plus important est de se sentir bien dans son corps (autant psychologiquement que mécaniquement).
    Bises

    • Estelle

      Hello Audrey. Idem, avant je perdais assez facilement sans faire trop attention. La question de l’âge aussi joue, je trouve qu’on met assez facilement ça sur le compte des hormones … pour ma part, prendre un traitement avec un taux bas n’est pas forcément judicieux (d’après de nombreuses lectures of course). Et tu as bien raison, le tout est de se sentir bien, sauf que là, je le vis mal donc action ! A bientôt

  • Sara

    bonjour ,
    D’abord , je voudrais te remercier pour ton blog, ensuite je souhaiterais préciser que j’ai pas l’habitude de laisser des commentaires , cependant aujourd’hui j’ai décidé de faire une exception.
    je suis effarée par ta décision d’arrêter tes médicaments contre l’excès de cholestérol dans le sang ( statice ) et ton traitement pour la thyroïde … je comprends parfaitement que suite au bataillage médiatique sur les effets secondaires du lévothyrox que cela créer de la méfiance et des inquiétudes…
    cependant d’une part je voudrais préciser que malheureusement le levothyrox comme tout médicament n’est pas exempt d’effets secondaires ( mais c’est la balance des effets bénéfiques qui seront apportés par la prise qui médicament par rapport aux éventuels effets secondaires qui justifie la prescription et la poursuite du traitement … )
    ensuite le levothyrox est un médicament assez particulier , vous voyez il y a au moins 6 dosages qui sont commencialisés et les doses sont en microgramme ( 6 chiffres derrière le zéro ! 1 microgramme = 0,000001 g .. ), dans le jargon pharmaceutique et médical , on parle de médicament à marge thérapeutique étroite , ( c’est à dire que la marge ou l’écart entre la dose bénéfique, adéquate ( pour un patient ) et la dose toxique est assez étroit ) donc l’équilibre et la définition de la dose adéquate est assez délicat et peut prendre plusieurs mois à définir et peut même changer au cours de la vie pour une même patiente , d’ou l’intérêt des prises de sang régulière ( même quand on est équilibré ) … et pour finir malheureusement cette hormone de substitution est indispensable pour le bon fonctionnement de tout le corps ( la thyroïde , ou plutôt les hormones thyroïdiennes jouent un rôle essentiel pour réguler divers système du corps la thermogenèse ( le thermostat du corps ), elles agissent sur le coeur, le système digestif, des os, le sommeil , … ) . D’ou l’importance de détecter et prendre en charger ( traiter ) tout trouble (excès : hyperthyroïdie , ou déficit : hypothyroïdie ) qui toucherait ses hormones …
    et dernière chose : dans les médias , on ne parle uniquement des patients qui ont eux des effets indésirables ( sans préciser si c’était à cause d’un dosage inadéquat ou pour autres raisons ) mais les journalistes passent sous silences les centaines de milliers de patients qui prennent quotidiennement le levothyrox et chez qui on n’a observé aucun effet indésirables mais parler des « gens qui vont bien , chez qui tout va bien … qui sont bien suivis par leurs médecins … ce n’est pas assez sensationnel …)
    voilà pour ces raisons et bien d’autres , j’ai souhaite te conseiller de reconconsulter votre médecin ( spécialiser: endocrinologue et votre médecin généraliste ) pour refaire le point … refaire des analyses et reprendre une traitement si nécessaire .
    voilà
    c’est ce que j’avais à dire
    je te remercie encore et je te souhaite bon courage

  • Estelle

    Bonjour Sara et merci pour cette explication très complète. Je n’ai pas dit que je ne continuerai pas à me faire suivre, j’ai seulement remarqué une meilleure évolution depuis que je ne le prends plus. Mais connaissant un peu de fatigue, je vais refaire une prise de sang.
    Pour le cholestérol, le traitement était catastrophique et ayant lu beaucoup d’études sur les statines et vu mon taux pas trop élevé, j’avoue ne pas être très motivée pour poursuivre ce traitement.
    Comme je le répète, ceci est mon cas personnel, je conseille évidemment de consulter votre médecin avant tout arrêt de traitement.
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.